Année 2018

visite guidée.jpg


Journée européenne du patrimoine

Visites organisées de BERNIS

Exposition à la Tour de l'horloge de photos anciennes du village des écoles et des fêts votives et diaporama
​​​​​​​
Dimanche 16 septembre 2018


Année 2020

Journée européenne du patrimoine
Visite de BERNIS
Exposition du Compoix de Bernis du 16e - 17e siècle
Dimanche  20 septembre 2020

Aff JEP 2020 R.jpg
IMG_1825 R.jpg
IMG_1829 R.jpg

Compoix, qu'és aquò ?
 

 Les compoix, qu’on ne trouve que dans le Sud de la France, sont des cadastres sans plan d’avant la Révolution, rédigés par un conseil de prud’hommes, des biens détenus par chacun dans le village.
 Ils permettaient de répartir équitablement la taille entre les membres de la communauté en fonction de leurs biens.

 L'origine du terme compoix est «coumpés» qui signifie «équilibre» en langue d'oc. Les plus anciens datent du XIVème siècle.
  O. de Labrusse définit ainsi le compoix, dans le lexique d’ « UN ESSAI de GEOHISTOIRE du FONCIER des GARRIGUES du GARD et de l’ HERAULT » :
 
Les plus anciens compoix apparaissent au XVe siècle (Le Roy Ladurie, 1969, p.8). Ce sont des registres décrivant avec précision, les biens, le foncier, en localisation, surfaces, occupation du sol, et valeur ou catégories : terres « maigres », « grasses », …etc…. Ils sont établis à des intervalles de temps d’une ou deux générations. Les mutations, échanges fonciers, etc… sont consignés en surcharge sur les registres.
Ils servent de base à l’établissement annuel des « rôles de taille », par les greffiers des Communautés, c’est à dire la liste de répartition de l’impôt (globalisé – « l’allivrement » – par communautés ou paroisses) par propriétés, c’est à dire la ventilation par « taillables ».
Lorsqu’au fil des générations et des changements le compoix devient par trop surchargé d’annotations et trop éloigné des nouvelles réalités du terrain, ne permettant plus d’ « allivrer » correctement les tailles, il est refait. (Le Roy Ladurie, 1969, p.29 et 30).
Les compoix ne recensent que la « partie taillable » du territoire de la Communauté ou paroisse. (Blanchemain, 2005, p.96).

IMG_1830 R.jpg
restau1.jpg
image.jpg
restau2.jpg

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.