VISITE DU RUCHER TRONC D’ARRIGAS ET DU CIRQUE DE NAVACELLE

Dimanche 15 juin 2014, 39 participants se sont retrouvés en covoiturage, les conduisant à ARRIGAS, dans le pays viganais pour la découverte d’un rucher à l’ancienne.
Stéphane LIBERI, l’apiculteur dont nous avons déjà fait la connaissance à BERNIS, avec une conférence sur l’abeille à l'occasion du tripot 2013, nous accueille dans ce lieu retiré, presqu'au bout du monde. Il nous situe l’aire géographique sur laquelle nous nous trouvons, aux confins de la Cévenne et proche du Causse de BLANDAS. C’est dire qu’il y a ici une variété florale assez exceptionnelle, qui fait le bonheur de l’abeille, mais aussi de l’amateur de miel.
Nous sommes à proximité du hameau de Peyraube, un lieu qui est entré dans l’histoire car il possédait un aérium ayant servi de cache à de nombreux enfants juifs lors de la dernière guerre mondiale.
Le rucher tronc ou brusc remonte à l’origine d’une apiculture domestique ; il est peuplé par l’abeille noire des Cévennes. Celui que nous visitons est abrité des rayons du soleil par la ramure des châtaigniers et se trouve à proximité d’un ruisseau qui ne se tarit jamais. Les ruches sont creusées dans des troncs de châtaigniers dont le tanin les rend imputrescibles, et protège les essaims des parasites ; elles sont posées sur une faïsse et recouvertes d’une lauze assez lourde pour être stable.

L’heure du repas étant arrivée, Stéphane LIBERI, nous conduit à l’Auberge du Causse, dans le village de BLANDAS, auberge dans laquelle nous avons dégusté un repas copieux, dans le respect du terroir caussenard.
Après le café, notre groupe reprend la route pour le Cirque de Navacelles. Le ciel gris nous prive des rayons du soleil sur ce panorama à couper le souffle. Depuis les belvédères aménagés récemment pour valoriser ce grand site, nous apercevons l’ancien méandre de la Vis qui a créé une oasis de verdure, au milieu des Causses de Blandas, de Campestre et du Larzac. La vallée de la Vis tranche avec l’univers aride des causses pour offrir un site de prairies, avec des cascades et un hameau. Tout semble paisible et hors du temps.
Cette sortie sur une journée est une nouveauté pour les Amis de BERNIS et il semblerait, qu’ayant fait l’unanimité des participants, il pourrait y en avoir d’autres.
                                                                                                                                                            Bernard AUGIER



Documentaire : Les maîtres des abeilles, sur Stéphane Liberi et les ruchers-troncs